Un été dans le 2ème arrondissement de Lyon

0

Quoi faire cet été dans le 2ème ?

Beaucoup de commerces ferment leurs portes l’été, laissant le citadin désemparé et en proie à la déprime, surtout si ses vacances se résument aux 4 murs de son appartement.

Nous allons vous donner quelques clés pour vous distraire et essayer de tirer le maximum de votre arrondissement (et des autres autour de vous).

Faisons d’abord un calcul. Un voyage à l’étranger coûte en moyenne 1500€ entre le billet d’avion, le logement et les repas. Si vous dépensez cette somme en restant à Lyon, vous pouvez faire beaucoup de choses auxquelles vous n’auriez pas forcément pensé habituellement.

Faire du shopping :

On aime se trouver des nouveaux vêtements lorsqu’on voyage dans un nouveau pays mais souvent, nous n’avons plus le budget pour ça ! En restant chez vous, l’économie réalisée vous autorise des folies dans les boutiques encore ouvertes.

Restos tous les jours :

Pourquoi s’embêter à faire à manger alors qu’on peut se faire livrer ou manger aux restaurants tous les jours ? En voyage, selon la destination, manger aux restaurants peut revenir cher et augmenter le budget de 30%. Depuis chez vous, vous profitez de la plus grande sélection de restaurants de Lyon, à tous les prix. Lyon n’est-elle pas la capitale de la gastronomie après tout ?

Sorties sans limites :

Au rayon culture, vous pourrez apprécier l’exposition de bandes-dessinées « La BD s’invite dans le Cuizin’Tour » qui retrace l’année passée par Simon Caruso, Leah Touitou et Anjale au concours de cuisine professionnelle Cuzin’tout. Cette BD reportage raconte les péripéties vécues suite à leur rencontre sur ce concours organisé par la fondation OVE. Découvrez-la en entrée libre à la mairie du 2ème, salle Camille Georges.

L’été peut aussi être l’occasion d’aller dans les musées dans lesquels vous n’aviez jamais mis les pieds. Bien sûr, il reste le cinéma avec l’avantage non négligeable de comprendre sans sous-titres !

Le soir, vous pouvez sortir en night-club ou dans les bars et vous faire comprendre du sexe opposé sans galérer. Et quoi de meilleur que de la bonne viennoiserie lyonnaise les lendemains de cuite…

En conclusion :

Halte à la déprime !

Vous voyez qu’il est tout à fait possible de faire contre mauvaise fortune bon cœur. Le budget que l’on dépense souvent sans limite pour finalement se restreindre une fois arrivé à destination peut nous permettre de vivre une vie de luxe à Lyon.

Leave A Reply

Your email address will not be published.