LYON accueille l’une des plus grandes salles de réalité virtuelle de France !

0

200 mètres carré dédié au dépaysement numérique grâce à la salle de Réalité Virtuelle

 

Pourquoi faire petit quand on peut faire grand ? Le fondateur de BPK, Ludovic Busato, l’a bien mis en pratique puisqu’il propose 200m2 de salles dédiés à la réalité virtuelle.

Vous pourrez combattre dans la peau d’un Jedi et combattre contre l’Empire, utiliser des sabres lasers dans un jeu musical type Guitar Heroe, visiter des musée ou un Paris dévasté au travers des yeux d’un aigle. Sensations de vertige garanties !

D’autres jeux type FPS (first person Shooter) vous obligeront à abattre des petits droïdes de combat à l’aide d’un blaster. L’immersion est totale à la différence d’un jeu de console (sauf PS4 VR bien sûr !). Au catalogue, pas moins de 55 scénarios différents là où d’autres salles concurrentes n’en proposent que 4 ou 5. Le joueur pourra sauter de l’un à l’autre dans le temps qu’il aura préalablement réservé et ce, sans limite !

 

La salle de réalité virtuelle : Encore un concept en provenance des Etats-Unis…

 

L’idée du concept est venu des USA et de Los Angeles en particulier avec son IMAX VR et d’autres nombreuses salles de réalité virtuelle installées dans cette ville toujours à la pointe des dernières technologies.

Aujourd’hui, Lyon compte donc parmi les rares villes qui possèdent ce type d’installation. Le choix du quartier de la Part-Dieu, la « défense » Lyonnaise, fût judicieux comme lieu d’implantation.

 

Combien ça coûte la réalité virtuelle ?


Comptez de 20€ pour ½ heure jusqu’à 35€ pour une heure de bonheur digital !

C’est après un voyage à Los Angeles que Ludovic a eu l’idée d’ouvrir une salle de réalité virtuelle à Lyon. « En voyant le IMAX VR Centre et même plein de petites salles qui proposent de la RV [réalité virtuelle] que je me suis dit qu’il fallait que je fasse la même chose », confie-t-il.

Emotions et sensations au rendez-vous !

Mardi dernier, nous avons eu l’occasion de tester certains « jeux » proposés. Eagle Flight par exemple vous propulse dans la peau d’un aigle au-dessus d’un Paris postapocalyptique où la nature semble avoir repris ses droits. Après une première sensation de vertige, on se laisse porter et on part à la découverte des monuments et des rues de Paris vidées de ses habitants.

Leave A Reply

Your email address will not be published.